Les humoristes à Pau
Les humoristes à Pau présentation

Les humoristes à Pau

15 humoristes irrésistibles à Pau...

Bien sûr, la plupart des scènes paloises n’ont pas encore de visibilité pour les semaines et les mois à venir, mais (il y a quand même un mais, ouf !), le Zénith a planifié une partie de sa programmation et, on en a bien besoin, pas moins de 15 humoristes serons présents à Pau pour la saison 2020/2021.

Des one-man-shows et des one-woman-shows, une La Bajon qui devrait être remboursée par la sécurité sociale, un Alban Ivanov véritable élément perturbateur, un Olivier de Benoist qui nous fait part de son exemplaire expérience en tant que papa, le parisien Maxime Gasteuil né en province et qui arrive en ville, un Moscato complètement jojo, un D’Jal à cœur ouvert qui nous entraîne dans un véritable hymne à la vie, un Kheiron qui pose son regard « persan » sur la société française, une Inès Reg qui apporte des réponses dans un pur style stand-up, un Jarry pour avoir la forme, une Élodie Poux qui ne cache rien de son passé d’animatrice petite enfance, un Gad D’ailleurs, un Norman qui attend la maturité, un Jérémy Ferrari sous anesthésie générale et pour les plus courageux, un Laurent Baffie qui se pose des questions.

De gauche à droite et de haut en bas :
1-La Bajon, 2-Bun Hay Mean, 3-Alban Ivanov, 4-Olivier de Benoist, 5-Maxime Gatseuil, 6-Moscato complètement jojo, 7-D’jal, 8-Kheiron, 9- Inès Reg, 10-Jarry, 11-Elodie Poux, 12-Gad Elmaleh, 13-Norman, 14-Jeremy Ferrari, 15-Laurent Baffie

... de quoi remonter le moral au plus déprimé des confinés.

Certes, la programmation est étalée sur plusieurs mois et pour certains spectacles il faudra attendre. Mais comme dit le proverbe : patience et longueur de temps font plus que force ni que rage alors on patiente, on patiente et d’ici là, les petites et moyennes salles paloises auront fini de compléter cette farandole de spectacles axés sur la bonne humeur alors hauts les cœurs, la fin du confinement, c’est pour bientôt !

Envie de recevoir de nos nouvelles (pas trop souvent, on vous rassure, pas plus d’une fois par semaine, dans le meilleur des cas), c’est par ici pour s’inscrire à la Newsletter.

Fermer le menu