Rencontre avec des métiers d’art à Pau

Rencontre avec des métiers d’art à Pau

Partez à la découverte de métiers insolites et confidentiels à Pau

On dit parfois qu’il suffit d’une rencontre pour changer une vie. Et à Pau, des rencontres, il en existe de très belles, de très rares et surtout, à ne pas louper. Si vous aimez l’art, les métiers insolites et que les activités un brin confidentielles vous intriguent, lisez cet article, vous serez surpris de tout ce que vous allez pouvoir faire ces prochains jours !

 

Tout commence le 7 mars par un tour en bus. Accrochez votre ceinture et partez à la rencontre d’un atelier de paillage, d’un doreur sur bois, d’une restauratrice de tableaux, d’un ferronnier, d’une restauratrice de lutherie et d’un restaurateur de mobilier d’art. Tout cela dans une même journée et en plus, c’est gratuit ! Pourquoi s’en priver ? Mais quelque chose me dit qu’il va falloir réserver très très vite pour avoir une place, car on s’en doute c’est sur inscription.

Si vous avez loupé le bus, vous n’aurez pas tout perdu, car vous pourrez vous consoler avec de l’or ! À 15h, partez à la rencontre de Christophe Legrand, relieur-doreur de l’atelier Legrand. C’est à l’Usine des Tramways que ça se passe et c’est sur inscription.

Prenez quelques jours de répit et repartez le 11 mars à la caserne Bernadotte. Là, vous pourrez découvrir les métiers et les missions de conservation du patrimoine au sein du centre des Archives du Personnel militaire. N’oubliez pas de vous inscrire et d’amener votre pièce d’identité le jour de la visite.

Le 14 mars, rendez-vous à l’usine des Tramways pour tout connaître de la technique ancienne de reliure : la dorure à chaud. Pour sa troisième édition “le Mois de la reliure” a choisi de mettre en avant cette technique apparue sur la couvrure des livres au XVIe.  Sur Inscription.

Le 17 mars, c’est au tour d’un restaurateur du patrimoine de nous révéler les secrets du travail sur bois ancien à l’occasion de la restauration de l’autel de l’ancienne chapelle de l’hôpital situé dans l’église paroissiale Saint-Martin, ainsi que six chandeliers de l’église Saint-Louis de Gonzague. Sur inscription.

Le 21 mars, on retourne à l’usine des tramways pour une démonstration de reliure à la Bradel. Il s’agit d’une technique inventée à la fin du XVIIIème siècle et qui se présente sous la forme d’un emboîtage destiné à protéger les livres en attente d’une reliure définitive. Plus rapide à fabriquer et plus économique, ce type de reliure rencontre au XIXème siècle un vif succès. Sur inscription.

Prenez ensuite quelques jours pour vous reposer, car à partir du 6 avril commencent au château de Pau les journées européennes des métiers d’art. Mon petit doigt me dit que ces rendez-vous d’exception ne sont à louper pour rien au monde alors, ouvrez bien vos yeux, repérez le rendez-vous de vos rêves et passez vite votre réservation, les places étant bien évidemment limitées.

  • 6 avril : Rendez-vous d’exception avec la restauratrice de sculptures.
  • 7 avril : Rendez-vous d’exception avec le peintre en décor.
  • 9 avril : Rendez-vous d’exception avec le menuisier.
  • 10 avril : Rendez-vous d’exception avec la restauratrice en art graphique.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaitez de belles visites, de belles rencontres et n’oubliez pas d’en parler à vos amis et aux amis de vos amis. (bon, après votre réservation hein, sinon vous n’aurez plus de places…. 🙂  )

Envie de recevoir de nos nouvelles (pas trop souvent, on vous rassure, pas plus d’une fois par semaine, dans le meilleur des cas), c’est par ici pour s’inscrire à la Newsletter.

Sortir à Pau est aussi sur:Logo FacebookInstagram logo

Fermer le menu